VEPS, source de CHI et de vitalité

CONTACT |   veps facebook veps google plus veps linkedin veps youtube

Témoignage - Manoël - Novembre 2016

Retour d'expérience après un test de 3 mois de l'appareil VEPS III

Manoel"Je tiens tout d'abord à remercier Vivement Monsieur Jean-Paul DUCHENE, gérant de la société V.E.P.S, pour sa disponibilité, sa réactivité et sa gentillesse.
Je m'appelle Manoël DALL'IGNA et je suis joueur international de rugby à 7.
J'ai donc pu tester le fameux appareil VEPS durant ma préparation sportive pour les JO de Rio et durant les congés les succédant. (juillet, août, septembre)".

Voici mon retour d'expérience :

"En premier lieu, je n'ai pu utiliser le VEPS que par intermittence à cause de mes nombreux déplacements en stage et autre avec des bagages déjà bien remplis, je n'ai donc pu utiliser le VEPS qu'un jour sur deux environ voire sur 3. Je pense qu'il est important pour les futurs utilisateurs du VEPS d'être très assidus pour potentiellement obtenir les bénéfices escomptés.
Pour ma part, je n'ai pas senti une différence flagrante en niveau d'énergie mais encore une fois, l'intermittence d'utilisation mêlée à un changement d'environnement permanent (voyages fréquents, variation de climat...) ont été autant de facteurs qui ont influencé mon énergie donc qui ont perturbé mon test.
Un autre élément a toute son importance pour l'efficacité du "traitement": l'intention. Encore une fois là, je pense que je n'ai pas pu mettre toutes les chances de mon côté. Pratiquant un sport d'équipe, difficile de trouver des moments de pleine centration, des moments de pleine conscience, d'autant que cela m'est déjà très difficile en temps normal car je suis du genre à ne jamais arrêter de penser à quelque chose...
Pour résumer 3 points à respecter: assiduité, pleine conscience, environnement stable pour pouvoir en juger.
Je ne remet donc pas du tout en doute l'efficacité de l'appareil ni ne peut me prononcer sur ses potentiellement bénéfices car ces quelques mois n'ont pas été propices aux conditions qui permettent justement de pouvoir en juger. Pour autant, je ne me suis pas senti en état de faible énergie durant cette période, au contraire, est-ce dû à l'appareil ou à d'autres facteurs (mois été, motivation...) ???

En tout cas, encore merci à VEPS pour cette expérience et j'invite les curieux à tenter également l'expérience VEPS en respectant les conditions d'utilisation et à nous partager leurs retours."

Manoël, Novembre 2016

Témoignage - Sylvie Cipriani - 15/03/2016

“Je vous remercie pour ces conseils, pour ma part, je fais ma séance quotidienne tous les matins avant de me lever, je fais sonner mon réveil 1/2 heure avant. Dans ces conditions, je profite toute la joiurnée des bienfaits des ondes. Je fais ces séances depuis le mois de décembre, mois où je l'ai acheté, j'ai une spondylarthrite psoriasique et les douleurs des inflammations ont disparues, je suis également un traitement homéopathique et bien sur je pratique le Tai Chi tous les jours. Et ceci sans traitement (anti TNF Alpha) que j'ai arrété depuis 1 ans.....A très bientôt à Aubartd peut être.”

Sylvie CIPRIANI

Témoignage - Marianne Gleyses - 31/03/2016

"Depuis plusieurs années j'utilisais les ondes vives ponctuellement, uniquement en cas de besoin précis (mal de dos, fatigue, douleurs...). Il y a quelques mois j'ai décidé d'essayer les ondes vives quotidiennement, le soir, plus un quart d’ heure allongée pour laisser les ondes vives continuer leur travail. j'ai remarqué rapidement un changement important de mon état général. Puis au bout d'un mois j'ai arrêté d'utiliser les ondes vives chaque jour, faute de temps, le travail, les enfants, la maison...toutes ces "bonnes" raisons qui nous font oublier l'essentiel! Je me suis retrouvée comme avant, "la tête dans le guidon", dans l'urgence du quotidien avec ses hauts et ses bas...j'ai donc vite repris les séances quotidiennes et rapidement j'ai observé une régulation de mon état général, je dirais presque que les ondes vives ont fait germer à l'intérieur de moi une légèreté, une tranquillité et une joie profonde, qui durent depuis plus d'un mois! Merci.."

Marianne Gleyses

Témoignage - Guy Mestres

Premières observations de Monsieur Guy Mestres lors de l’utilisation de l’émetteur d’ondes vives.

Monsieur Mestres a subi l’ablation d’une partie d’un poumon suite à un cancer. Il était depuis sous assistance respiratoire constante.
Son diaphragme était bloqué et ne respirait que par la bouche avec de fréquentes sensations d’étouffement ce qui lui provoquait des angoisses nocturnes.
Après quelques temps d’utilisation de l’émetteur d’ondes vives, le diaphragme étant débloqué, il a de nouveau respiré par le nez, et les angoisses nocturnes ont disparu permettant de passer des nuits paisibles.

Transcription de son manuscrit :

                         Niveau

       heure   durée     débit    saturation

18h

15’

1

       

Au bout de 2 minutes, sensation légère chaleur dans le dos (bas). Les ondes repassent la douleurs vers les bras. La respiration se calme et s’apaise. L’inspiration devient de plus en plus profonde et se fait par le nez. Impression de bien être

10h30

15’

1

       

Mêmes observations. La fatigue semble aller dans les membres, bras et jambes. Fatigue agréable à la fin de l’exercice sur un débit de 4L. J’arrive à 97% de saturation !

             

SEANCE LOUPPEE   STRESS  DIARRHEE

11h

20’

1

4

4

90

97

Malgré un encombrement (drainage productif effectué après la séance) la respiration s’apaise. Bonne inspiration par le nez.. La saturation augmente, le rythme cardiaque diminue, le stress diminue. Pas d’endormissement

22h

14’

1

3

3

90

94

Respiration approfondie

18h

20’

1

4

4

89

94

Travail sur respiration (expir + inspir) assis sur une chaise

17h

20’

1

4

3

89

96/82

Je focalise mon attention sur la respiration et plus particulièrement mon inspiration qui se fait naturellement par le nez.

11h30

20’

1

3

3

88

96/76

De plus en plus, inspirer par le nez devient un automatisme. Je cultive cela grâce à l’appareil il m’apporte bien être et détente. Le rythme cardiaque s’atténue de plus en plus.

19h15

20’

1

4

3

83/97

95/80

J’ai commencé l’exercice après un léger effort : se lever et tendre les bras . Très vite (2 à 3 minutes) la saturation a progressé pour parvenir à 92, le rythme cardiaque diminuant et j’ai dû baisser le débit d’O2. J’avoue avoir travaillé la respiration par de plus amples inspirations et profondes expirations. Sensation dans les mollets et avant bras de fatigue agréable

                                  Déb fin   déb     fin

CONTACT

SARL V.E.P.S
BP 30058 - 11303 Limoux

TÉL. +33 04 68 31 15 89

MAIL : info@veps.fr

LIENS SITES AMIS

Newsletter

Pour recevoir de nos nouvelles, laissez nous votre mail !
captcha